Ma note :

CouvertureDans la vie d’une femme fragile, éprouvée par la vie, mieux vaut ne pas trop créer de secousses. Pourtant, et alors qu’elle pensait poursuivre son quotidien dans une routine rassurante, Manon verra sa quiétude voler en éclat quand, rentrant de l’enregistrement de son émission de télé, elle trouvera un petit garçon sur son palier, ainsi qu’un curieux appel téléphonique la suppliant dans un français approximatif de sauver l’enfant. Un enfant qui est, elle n’en a aucun doute, l’enfant de sa soeur. Morte quelques années plus tôt dans un incendie en Italie, alors qu’elle avait totalement coupé les liens avec ses parents.

Protégée par ses deux mères de substitution, Vic et Armelle, un couple de lesbiennes sémillantes qui la managent et la chouchoutent comme jamais son père autoritaire et sa mère soumise n’ont su le faire. Aidée de ses deux mamans et d’un ex, un avocat, elle devra replonger dans le passé afin de comprendre d’où vient ce petit garçon aux yeux pétillants et de quel danger elle doit le protéger.

Epaulée par un ancien journaliste reconverti en détective suite à un attentat l’ayant laissé handicapé, elle devra affronter son père et les secrets de famille pour en apprendre plus sur la mort de sa soeur, qu’elle ne tardera pas à découvrir suspecte. D’autant plus qu’au moment de sa mort, cette dernière fréquentait un des caïds de la mafia locale…

« Loup, y es-tu ? » fait penser d’emblée aux romans « à la mode » que les Marc Lévy, Guillaume Musso et Harlan Coben publient de manière régulière. Pas qu’il soit dénué de qualités littéraires, puisque la lecture est très plaisante, mais c’est plus dans la construction de l’intrigue que les similarités sont les plus manifestes, avec cette manie du « thriller light » de fouiller dans les morts familiales du passé pour remettre en avant le spectre du « mais est-elle vraiment morte ? » et « mais que s’est-il passé il y a X années ? ». Pour autant, la plume de Janine Boissard sait maintenir le lecteur alerte et intrigué, et malgré quelques raccourcis et passages attendus, réussi à nous mener jusqu’à un plaisir de lecture qu’on ne retrouve systématiquement dans les ouvrages du genre.

Loup, y es-tu ?, de Janine Boissard, est publié en octobre 2009 aux éditions Robert Laffont. Disponible en format poche chez Pocket depuis avril 2011.