Ma note :

coubertureJe n’ai jamais vu le film de Bruno Chiche avec Sarah Forestier (César du meilleur espoir féminin pour son rôle dans l’Esquive) et Nicolas Duvauchelle, mais je savais qu’il était inspiré d’un roman du même nom, et qu’il faisait scandale parce qu’il montrait ce que jusqu’alors le société imaginait pur, sage et bien élevé : les gosses de riches.

Ella est une ado pas encore majeure qui s’emmerde dans une vie d’enfant pourrie gâtée, qui fait des caprices comme du shopping, et dont la vie s’articule essentiellement autour de ses soirées en boîte, au détriment de ses études et de toute une vie de misérabilisme populaire qu’elle déteste. Pour faire plus adapté à son caractère, Ella se fait appeler Hell. Et Hell nous déteste, nous, les autres, ceux qui l’envions mais ne serons jamais comme elle.

Elle prend les mecs, s’amuse avec, les jette. Elle a bien eu des histoires plus sérieuses avec A et B, mais franchement, ce sont des looseurs en Aston Martin, tout juste bons à draguer au champagne au carré VIP du Queen. Pourtant Hell va rencontrer Andrea, une sorte d’alter ego masculin, un type de son monde dont la réputation lui est déjà parvenue, et qui réussit à l’intriguer.

Deux fauves dans une cage qui se tournent autour, puis arrivent à s’entendre et à vivre quelque chose. Juste un instant, avant que la passion n’éclate, ne soit trop forte, ne devienne destructrice. La débauche, les soirées, la drogue, les excès de principe et les délires sans fin auront raison d’une relation qui ne sait pas capituler face à la fierté.

Hell est un roman violent, en ce sens ou il dévoile une image jusque là plutôt « fils à papa » de la bourgeoisie parisienne et de sa jeunesse dorée, qu’on imagine volontiers fréquentant les grandes écoles internationales et les cercles d’initiés de gens du même monde. Une histoire d’amour, d’adolescents qui s’ennuyent, qui jouent aux adultes, à se faire mal, sans plus rien maîtriser. Une histoire qui ira s’exploser contre le bitum, et ne laissera personne indemne. Sauf vous, peut-être.

Hell, de Lolita Pille est paru en mai 2002 aux éditions Grasset, et adapté au cinéma en 2006. Disponible en format poche au Livre de poche depuis janvier 2004.