Ma note :

Vous aurez remarqué si vous lisez de temps en temps ces chroniques à propos de mes lectures, que peu de bandes dessinées y font leur apparition. Il y a des amateurs, il y a même des inconditionnels, mais j’avoue ne jamais avoir réussi à trouver le même plaisir dans un roman graphique que dans un roman tout court (faut-il dire non graphique afin de ne vexer aucun genre de roman ?). C’était vrai jusqu’à Americana, pavé écrit et dessiné par Luke Healy, travail hybride alliant du texte et de l’image, loin des BD de mon enfance et dont le mode de narration et la durée nécessaire à sa lecture m’ont rapproché de ce que j’affectionnais le plus.

Luke est un jeune irlandais attiré depuis toujours par l’Amérique, plus précisément par les États-Unis, ou au moins par l’idée qu’il s’en fait depuis l’Irlande, pays où le chômage des jeunes est endémique. Après de courts séjours pour étudier le dessin, où il est toujours gentiment éconduit par l’administration lorsque son visa expire, il ne sait plus trop comment faire pour revenir vivre et travailler aux USA. En 2016, à 25 ans, il se fixe alors un objectif un peu farfelu pour un garçon franchement pas sportif : partir à l’assaut du PCT, le Pacific Crest Trail, une randonnée de 4240 kilomètres qui traverse le pays de la frontière mexicaine jusqu’à la frontière canadienne. Une méga-randonnée que tentent chaque année plus de 4500 personnes et qu’à peine 500 achèvent en cinq à six mois !

Un beau matin, ça y est, il s’élance dans le désert de Californie par une chaleur accablante. Et très vite, Luke est confronté à la réalité par rapport au mythe. La chaleur, la solitude, la soif, la topographie, les animaux dangereux, l’esprit de compétition, l’hygiène, tout est décrit sans embellissement et j’ai beaucoup aimé participer à cette aventure difficile au côté de l’auteur, dont on s’habitue au style très rapidement. Cette histoire m’a transportée, je ne vous dirais pas s’il parvient ou non à venir à bout de cette randonnée incroyable, je vous laisserai le découvrir par vous-même en la lisant, elle le mérite largement !

Americana (Ou comment j’ai renoncé à mon rêve Américain), de Luke Healy, a paru au Royaume-Uni chez Nobrow en septembre 2019 sous le titre « Americana (And the Act of Getting Over It) » . Il est publié en France par Casterman le 19 août 2020 dans une traduction de Basile Béguerie.