Ma note :

Vous aviez peut-être déjà eu le plaisir de lire le superbe roman Le Fils de Philipp Meyer, publié aux éditions Albin-Michel en 2014 (disponible au Livre de Poche) ; roman qui avait d’ailleurs été adapté en série en 2018 avec Pierce Brosnan dans le rôle principal, que j’ai regardé d’un œil ennuyé, n’y retrouvant pas le plaisir de ma lecture.

Albin-Michel a récupéré les droits de son premier roman déjà sorti chez Denoël en 2010 et chez Folio en 2015 sous le titre Un arrière-goût de rouille pour en revisiter la traduction, alors que le roman vient d’être adapté en série par Showtime avec une bande-annonce qui semble fidèle à l’atmosphère du roman et qui donne vachement envie !

Isaac a vingt ans et s’occupe de son père handicapé dans une petite ville de Pennsylvanie qui n’est plus désormais qu’une ruine industrielle, les aciéries ayant fermé et l’industrie américaine étant en déclin face à la mondialisation. Avec son meilleur ami Poe, ils décident de tenter leur chance plus au sud, direction la Californie. Il suffira d’une mauvaise rencontre dans une usine désaffectée à l’orée de la ville pour qu’un drame change profondément leurs plans, laissant le cadavre d’un vagabond derrière eux.

Très vite, la police de Buell interpelle Poe connu dans le coin comme un jeune impulsif, un athlète raté déjà arrêté après avoir tabassé un gamin quelques temps plus tôt, que le shériff Harris avait protégé comme il pouvait. Il faut dire que l’homme couche avec Grace, la mère de Poe, qui survit comme elle peut avec son salaire de couturière.

Isaac décide de poursuivre sa route et prend la fuite, persuadé que la police est également à ses trousses. Peu à peu, il deviendra un de ces vagabonds, un hobo qui voyagera clandestinement en sautant à bord de trains de marchandises. Pourtant, un monde hostile l’attend dans la rue, et alors qu’il essaie de rester en vie, sa santé mentale commence à montrer des signes de fatigue.

Ce fut un roman passionnant, une plongée dans la société américaine modeste, celle de l’échec et du déclin, ces oubliés qu’on ne remarque pas dans le spectacle de la réussite américaine. C’est un excellent roman, une histoire d’amitié, de descente aux enfers et d’espoir d’une vie meilleure portée par des personnages attachants et une écriture superbe. Lisez-le rapidement, la série arrive sur Canal+ le 25 novembre !

American Rust de Philipp Meyer a paru en 2009 aux États-Unis sous le même titre. Il est publié le 3 novembre 2021 aux éditions Albin-Michel dans une nouvelle traduction de Sarah Gurcel. Service de presse adressé par l’éditeur.