L'Homme Qui Lit

À propos des livres

Regarde les lumières mon amour, Annie Ernaux

Ma note :

Annie Ernaux - Regarde les lumières mon amourNos sociétés occidentales, fortes de leurs richesses, ont érigé de véritables temples pour célébrer leur amour de la consommation : les supermarchés. Dans ce petit livre, première publication de la collection Raconter la vie (filiale des éditions du Seuil), Annie Ernaux raconte sous une forme originale, à mi-chemin entre le journal intime et le carnet de voyage, ses expéditions hebdomadaires dans son hypermarché Auchan du centre commercial des Trois Fontaines à Cergy, en banlieue parisienne.

L’apprentie sociologue s’interroge sur ce que l’on voit nous aussi lorsque nous faisons nos courses, mais avec un regard curieux, parfois critique, souvent amusé. Aussi, dans ces grandes églises du bien à consommer, égratigne-t-elle l’agencement du magasin, qui cache à côté du rayon dédié aux animaux de compagnie, celui du discount, qui sépare ceux ayant du pouvoir d’achat de ceux qui n’en ont pas assez.

Ces grandes surfaces vivent à une allure effrenée, le client doit aller vite, ne pas traîner dans les rayons, rien ne doit ralentir sa course. Aussi est-on amusé lorsqu’elle nous parle du rituel du passage en caisse : quelle caisse semble avancer, cette caissière est-elle assez rapide, va-t-elle me faire perdre une minute ? Va-t-on me juger parce que j’ai mis tel ou tel article sur mon tapis, va-t-on me cataloguer, me classer dans telle ou telle caste ? Quid de ces caisses automatiques, où le client est seul face à la machine, perdant le dernier contact humain qui lui restait dans cet univers dédié au bonheur d’acheter ?

Suivre Annie Ernaux au fil des pages et de ses réflexions est délicieux et salvateur, on s’interroge avec elle sur notre dépendance à ces hypermarchés et sur nos comportements lorsque nous y sommes. Pari réussi pour cette belle collection pleine d’humanité qui veut « contribuer à rendre plus lisible la société d’aujourd’hui et à aider les individus qui la composent à s’insérer dans une histoire collective« .

Regarde les lumières mon amour, d’Annie Ernaux est publié le 27 mars 2014 dans la collection Raconter la vie aux éditions du Seuil.

Partagez...
0

Précédent

Tout ce qu’on ne s’est jamais dit, Celeste Ng

Suivant

La ville des brumes, Sara Gran

  1. Gabriel

    Ce livre, je crois, était à l’origine une commande. Il me semble avoir lu qu’Annie Ernaux ne le considère pas comme faisant partie intégrante de son œuvre littéraire, et cela se ressent dans cet ouvrage qui est assez éloigné, à mon sens, de tous les autres livres publiés sous son nom. Il n’en demeure pas moins inintéressant, mais j’ai de loin préféré lire ces autres textes, ce dernier étant celui que j’ai le moins apprécié.

    • Brice

      C’était ma première rencontre littéraire avec l’auteur, aussi je fais confiance à ton jugement. Pourrais-tu me conseiller un autre titre qu’elle a publié ? Merci 🙂

  2. Gabriel

    Difficile de choisir parmi tous les livres qui ont été publiés ! Je pense que commencer par « Les années » serait une bonne idée, bien que ce ne soit pas le premier édité ! J’ai aussi beaucoup aimé « La honte », « Passion simple »… Tu peux aussi trouver le recueil « Écrire la vie » qui contient l’ensemble de ses textes – et qui sera moins cher que l’achat séparé de tous ses livres… Bonne lecture 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén