Ma note :

Thomas Montasser - Monsieur Jean a un planPour ces premiers jours d’un printemps déjà ensoleillé, quelle meilleure idée que de dévorer un roman qui rend heureux, un « feel good book » comme il est malheureusement coutume de l’appeler, dans un insolent anglicisme ? Monsieur Jean a un plan, second roman de Thomas Montasser, ancien journaliste allemand devenu maître de conférence puis directeur d’une troupe de théâtre, avant de fonder une agence littéraire avec son épouse, s’y prête parfaitement ! Le titre du roman est même encore plus parlant dans la langue de Goethe : Monsieur Jean et son sens du bonheur.

Monsieur Jean donc, puisqu’il s’agit du personnage principal de ce roman, est un concierge pas comme les autres : travaillant de nuit, discret et efficace, admiré et connu par tous, il est une figure emblématique du légendaire palace au Tour du Lac, à Zurich. Frappé par la limite d’âge, l’homme est contraint de prendre une retraite aussi méritée qu’effrayante.

Sophie avait l’impression qu’on avait construit l’hôtel autour de lui, ou qu’il était l’hôtel même et que tout le reste ne servait qu’à être régenté par lui.

Pourtant, Jean Picard a plus d’un tour dans son sac. D’abord, le secret de sa véritable identité, car l’homme n’est absolument pas français, et il traîne dans son passé l’ombre de nombreux larcins, héritage d’une jeunesse erratique. Enfin, il est bien décidé à occuper ses journées à pousser les gens sur la voie du bonheur.

Agissant dans l’ombre que sa fonction lui conférait pendant de nombreuses années, il va s’attacher à rapprocher un couple en plein déclin, faute d’attentions réciproques, mais également à sauver les pieds martyrisés d’une employée de l’établissement, à faire se rencontrer une femme de chambre et un acteur de théâtre talentueux, à aider une jeune femme qui rêvait d’ouvrir un salon de thé en ville à voir son rêve tenir bon malgré des débuts difficiles. Le tout, sans compter sur un destin espiègle, qui n’oublie pas que le bienfaiteur de l’ombre a lui aussi droit au bonheur…

C’est une lecture très agréable que ce court roman plein de vie et débordant de malice, le personnage de Monsieur Jean est terriblement attachant, et on se laisse une fois encore prendre en main par une histoire pétillante de bonheur, comme dans un roman de Barbara Constantine. C’est tout à fait le genre de livre solaire qui laisse une empreinte heureuse dans l’esprit du lecteur une fois terminé. Son troisième roman, La chance des petits moments, est paru en février en Allemagne : espérons qu’il soit bientôt traduit et publié en France !

Monsieur Jean a un plan, de Thomas Montasser, est publié en septembre 2015 en Allemagne sous le titre « Monsieur Jean und sein Gespür für Glück » . Il paraît en France le 2 février 2017 aux Presses de la Cité, dans une traduction de Leila Pellissier.

Partagez...
0